Afin de vous offrir la meilleure expérience web, nous utilisons des cookies et des technologies de suivi conformément à notre politique de confidentialité.

Plus d'info

8 conseils pour randonneurs

1. La planification
Afin de profiter sereinement d’une immersion en pleine nature, de s’amuser, de se laisser surprendre par les paysages, il est important de planifier au mieux son escapade.
Choisir le lieu et le type de randonnée que l’on veut effectuer (montagnes, bords de lac, forêts, sentiers didactiques etc.), mais aussi vérifier la distance, le dénivelé, la durée ou la difficulté du parcours sont quelques-unes des tâches à réaliser avant le départ. Se faire une idée des éventuelles possibilités de pique-nique (tables et bancs, petite clairière) ou de restauration le long du chemin et prévoir davantage de temps en cas de randonnées avec des enfants, des personnes plus âgées ou en groupe permet de mieux vivre ces moments d’évasion.

2. Choix de l'équipement

Les chaussures
Il est important de bien choisir ses chaussures pour ne pas se blesser et se sentir à l'aise toute la durée de la randonnée. Voici quelques-uns des critères qui ont leur importance:
  1. Rigidité (tenue au pied, accroche)
  2. Maintien (soutien de la cheville et du bas du tibia)
  3. Accroche de la semelle
  4. Protection, imperméabilité (pare-pierre, renforts latéraux etc.)
Les chaussettes
Les chaussettes protègent des frottements, apportent une certaine forme de confort lors de la marche, évacuent la transpiration et isolent. Le choix se fait en fonction:
  1. Pointure (en cas de pointure intermédiaire, prendre en-dessous pour éviter les plis)
  2. Taille : doit monter plus haut que le col des chaussures
  3. Epaisseur : trop épaisses elles sont moins ajustées et bougent plus facilement, trop fines, elles protègent et isolent moins. A définir selon la météo.
  4. Zones de renfort, respirantes
Les pantalons
  1. Tissu synthétique (meilleure évacuation de la transpiration, séchage rapide)
  2. Convertible en short (s’adapte aux conditions météo et à l’effort), avec renfort aux fesses
  3. Avec doublure ou matériaux épais en cas de froid
  4. Nombreuses poches
Le haut
  1. La couche de base : sèche-vite (t-shirt technique)
  2. La couche intermédiaire : tient chaud (polaire)
  3. La couche extérieure : protège du vent et de la pluie (coupe-vent, parka)
Les bâtons
  1. Apportent sécurité et stabilité, permettent de réduire l’impact musculaire, de répartir l’effort sur 4 membres, de faire travailler le haut du corps et de soulager les articulations.
  2. Légers, éventuellement télescopiques, avec des pointes résistantes
  3. Attention à ne pas se prendre les pieds dans les bâtons au début
3. Prévoir à manger et à boire
L’organisme a besoin de glucide lors d’efforts. L’idéal est de manger léger mais régulièrement afin de maintenir le niveau de glucide constant sur la durée de l’effort. Il est donc important d’emporter avec soi de quoi se nourrir (barres de céréales, sucres de raisins, fruits secs, noix, noisettes, compotes…).
Il est préconisé de boire environ 500ml d’eau (de boissons énergétiques ou chaudes en hiver) par heure selon les efforts fournis.

4. Les mini-breaks
Faire quelques minutes de pause toutes les heures environ, permet d’éliminer les déchets métaboliques qui s’accumulent dans les jambes durant la randonnée.

5. Emmener de quoi se repérer
Prendre une boussole, un GPS ou avoir une bonne application sur son smartphone peut éviter bien des désagréments et de se perdre en plein cœur de lieux que l’on ne connaît peut-être par parfaitement.

6. Et la sécurité?
Il est judicieux de partir en randonnée à plusieurs ou du moins de faire connaître à quelqu'un où l’on va et quel parcours l’on va emprunter. Juste avant le départ, vérifier une dernière fois les conditions météorologiques garantit une prise de risques moindre.

7. La trousse d'urgence
Des antalgiques, des pansements, des steristrips, des « compeeds », de l’Arnica (crèmes, gélules) ou alors une crème soulageante anti-moustiques et une autre anti-douleur, des compresses, une bande, du savon hydroalcoolique, un couteau suisse, du spray anti-tiques et de la crème solaire.

8. Profiter !
« Marcher, c’est retrouver son instinct primitif, sa place et sa vraie position, son équilibre mental et physique. C’est aller avec soi, sans autre recours que ses jambes et sa tête. Sans autre moteur que celui du cœur, celui du moral. » Jacques Lanzmann

« La Marche ne consiste pas à gagner du temps mais à le perdre avec élégance. » David Le Breton